Le site de la Réserve Le site de la Bibliothèque Sainte Geneviève English Accueil Recherche Mode d'emploi Présentation des notices Bibliographies et ressources Réalisation, contacts, mentions légales





 

Presentation des notices




Ouvrages :

 

Les ouvrages sont signalés sous forme de notices courtes comportant les éléments suivants :

· Pour les manuscrits : auteurs et titres des textes contenus, date de réalisation, nombre de feuillets.

· Pour les livres imprimés : auteur, titre, auteurs secondaires, lieu d’édition, libraire (éditeur) et/ou imprimeur, date d’édition, format. Le cas échéant une ou plusieurs références bibliographiques figurent entre parenthèses à la fin de la notice.

D’une manière générale, pour une description plus complète des documents, se reporter au catalogue général des imprimés et au catalogue des manuscrits (Calames), accessibles en ligne.

Lorsqu’une reliure uniforme rassemble plusieurs unités bibliographiques distinctes, chacune d’elle est décrite, à concurrence de 10 unités.

Exemple :

4° V 341 INV 1030 RES.

Ganivet (Jean), Epistola astrologie defensive, Lyon, Jean Clein, 30 xi 1508, 4°. (Baudrier xii-280). –

Ma Sha Allah (Al Misri), Pseudo-, et Ptolemæus (Claudius), Pseudo- [id est Zael (Sahl ibn Bisr), dit Zahel ou], De electionibus, Paris, Thomas Kees, Jean Lambert, 1513, 4°. (Moreau ii-666). –

Bunel (Guillaume), Œuvre excellente & a chacun desirant soy de peste preserver tres utile, Toulouse, Jean Grandjean pour Pierre Bordalier, 1513, 4°. (Rép. xvie s. ). –

Fiera (Giovanni Battista), Cœna sive De cibarium virtutibus, [Paris, Josse Bade, 1503 ?], 4°. (ISTC if00166000, H 7083, GW 3262=GW VIII-420).

 

Si le nombre d’unités bibliographiques contenues dans le volume dépasse 10, seule la première est décrite, et le nombre total d’unités signalé.

 

 

Reliures :

 

Les données relatives à l’exemplaire et à la reliure comprennent les rubriques suivantes :

 

Provenance : marques de possession et signes d’usage sont répertoriés et dans la mesure du possible identifiés et datés.

Décor : spécification du type de décor par « Plaque », « Roulette » et/ou « Fer » ; pour chaque type concerné, description iconographique, mention de signatures, monogrammes, dates ; pour les plaques seulement, dimensions.

Origine de la reliure : pays, région ou ville ; lorsqu’un atelier est identifié, il est signalé entre parenthèses après le nom de la ville.

Technique : dimensions ; indication d’interventions ou restaurations postérieures à la reliure ; matière employée ; caractéristiques techniques (ais, dos, présence ou trace de liens ou fermoirs, tranchefiles, décor sur tranches).

Reliures apparentées et bibliographie : localisation de reliures réalisées avec un matériel identique ou comparable ; références bibliographiques abrégées (explicitées dans la Bibliographie).

Image : frottis et/ou reproductions photographiques de la reliure (de 1 à 4).

Exemple (suite) :

 

Provenance : mention d’achat en fin de la pièce 1 : « anno 1517, 5 s. t. » ; « Le Prévost », xvie - début xvii s. ; ex-libris gr.s.c. aux armes de Jean Bigot, sieur de Sommesnil (1588-1645), conseiller à la cour des aides de Normandie ; Abbaye Sainte-Geneviève, 1753.

Décor. Plaques : Sainte Barbe (avec inscription : « Sancta Barbara / Ora pro nobis Deum », 134 x 65 mm), cf. Gid-Laffitte 40bis ; Glands (142 x 90 mm), cf. Gid-Laffitte 101.

Origine de la reliure : Rouen.

Technique : 195 x 130 mm. Reliure refaite, plats originels remontés sur reliure neuve. Basane fauve. Dos à trois nerfs. Tranchefiles refaites.

Reliures apparentées et bibliographie : Gid-Laffitte 40bis, 101.